Notre but

Bâtir des liens vise surtout à informer les femmes qu’elles disposent de moyens concrets de se rassembler pour ne pas affronter seules les problèmes causés par le développement des ressources.

Two women stand with their backs to the camera, looking out over a vast Labrador forest.

Bâtir des liens est la preuve que des femmes de diverses communautés peuvent partager leurs savoirs et leurs expériences. Par exemple, durant l’été 2014, Bâtir des liens a rassemblé des femmes du Labrador, de Terre-Neuve et de Nouvelle-Écosse pour discuter des impacts du projet hydroélectrique de lien maritime de Muskrat Falls qui va transporter de l’électricité du Labrador vers Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse.
  • Des femmes du Labrador ont appris de quelles façons le développement hydroélectrique affecte les communautés.
  • Des femmes de Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve ont appris que même si leurs provinces vont bénéficier de nouvelles sources d’énergie, les femmes du Labrador en paient le prix.
  • Des femmes de Nouvelle-Écosse et du Labrador ont partagé des outils et des stratégies pour contrer les conséquences sexospécifiques du développement des ressources.

À mesure que les femmes partagent et apprennent les unes des autres, elles sont mieux équipées pour s’engager dans leur communauté et influencer les décisions concernant le développement des ressources naturelles.

Bâtir des liens montre que d’autres personnes comprennent et s’inquiètent des répercussions négatives du développement des ressources sur diverses femmes. Les femmes du Labrador et de la Nouvelle-Écosse (et d’ailleurs) sont souvent marginalisées ou exclues des décisions sur le développement des ressources. Elles se sentent seules. Bâtir des liens contribue à atténuer ce sentiment d’isolement et d’exclusion en favorisant les conversations sur les implications du développement des ressources sur diverses femmes. Plusieurs groupes font déjà partie de la conversation: femmes, organisations et gouvernements autochtones; femmes racisées; femmes en situation de handicap; militantes environnementales; leaders syndicales; organisations de femmes; organisations pour la justice sociale et groupes communautaires; chercheuses et étudiantes. C’est donc dans une perspective collective que Bâtir des liens propose une approche au développement des ressources inclusive et centrée sur les femmes.